Thérapie EMDR

Un outil thérapeutique pour traiter les traumatismes et résoudre les symptômes liés à des évènements passés

 

Qu’est-ce que l’E.M.D.R ?

 

  • L’EMDR (Eyes Movement Desensitization and Reprocessing) ou Désensibilisation et Retraitement par les mouvements oculaires, est une méthode psychothérapeutique mondialement reconnue par la communauté scientifique et par de nombreuses instances telles l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ou l’American Psychiatric Association.

 

  • Elle est la seule, avec les thérapies comportementales et cognitives, dont l’usage est officiellement recommandé pour le traitement de l’état de stress post-traumatique par la Haute Autorité de la Santé (HAS) qui intervient dans la validation des soins médicaux, depuis juin 2007.

 

A qui s’adresse l’EMDR ?

 

La thérapie EMDR s’adresse à toute personne ayant vécu des évènements de vie difficiles ou des petits et grands traumatismes provoquant des perturbations émotionnelles et des comportements inadaptés aux situations du présent. Elle est aussi destinée à toute personne confrontée dans son travail à de la violence, à de la souffrance, à des situations potentiellement traumatiques. 

 

Le traumatisme qu’il soit avec un grand « T » ou un petit « t » est par définition toute expérience de vie qui a toujours dans le présent un impact négatif dans la vie d’une personne (EFPE, 2014) et qui s’exprime par des :

 

  • Cauchemars,

 

  • Phobie et angoisse, attaque de panique,

 

  • Perte de contrôle de soi-même et de l’estime de soi,

 

  • Réactions et comportements inadaptées aux évènements réels,

 

  • Douleurs physiques et somatisation,

 

  • Agitation et irritabilité,

 

  • Dépression,

 

  • Addictions (alcool, nourriture, jeux…),

 

  • Impossibilité d’établir une relation affective satisfaisante,

 

  • Isolement,

 

  • Difficultés en société

 

  • Problématique affective, relationnelle et émotionnelle

 

  • Problématiques sexuelles

 

Etc.

 

 

 Comment fonctionne l’EMDR ?

 

Quand quelque chose de traumatique se passe, l’évènement se stocke de manière isolée dans le système nerveux avec les sons, les pensées, les sensations associées. 

Celle-ci se trouve à la base de pensées négatives, de somatisation(s) et de nombreuses émotions telles le sentiment d’impuissance, la peur, la panique, la colère, etc. Le sujet revit ces évènements traumatiques au lieu de pouvoir simplement se les remémorer. Le passé est revécu dans le présent. Le sujet se sent bloqué dans sa difficulté, dans l’impossibilité d’agir et impuissant à résoudre sa difficulté.

Les mouvements oculaires (stimulations latérales alternées) permettent de déverrouiller le système nerveux ; le cerveau peut retraiter l’expérience et relier ce vieux matériel à du nouveau matériel plus approprié : le sujet peut se remémorer sans revivre, associer et rattacher le matériel traumatique à d’autres épisodes de sa vie. Le passé douloureux devient source d’apprentissage et même de nouveauté. L’EMDR permet à la personne de se souvenir du passé dans le présent au lieu de revivre le passé dans le présent.

 

Ainsi, l’EMDR enclenche un phénomène de « digestion » des souffrances et des évènements difficiles parce qu’il articule : 

 

  • Une baisse et une remise à niveau des émotions

 

  • Une résolution des déséquilibres psychocorporels.

 

  • Une intégration de « souvenirs » dans la mémoire, cessant ainsi d’être douloureux.

 

  • Une restauration de l’estime de soi.

 

  • Avec l’EMDR, Les souvenirs ne sont traités qu’en fonction des capacités d’auto-guérison de chacun : le sujet garde le contrôle complet de sa vie psychique.

 

  • Un des objectifs de l’EMDR est que le patient puisse s’autoréguler et s’apaiser lui-même dans les situations de difficultés de la vie quotidienne. Face quelque chose évoquant la situation douloureuse, le sujet peut avoir accès à ses ressources internes et avoir une réponse adaptée au présent.

 

 

 


 LIENS : 

 

Dépliant à l’usage des patients 

Emission sur l’E.M.D.R : révolution dans les psychothérapies

Vidéo : E.M.D.R et troubles du sommeil