Qu’est-ce que le Stress? Exercice pratique contre le stress.

 

Le stress est un état de tension intérieure ainsi que les émotions négatives qui peuvent surgir de cet état. Le stress est une réalité complexe par laquelle on désigne un type de réaction, tant physiologiques que psychologique face à des situations qui tendent à mettre la santé en danger. C’est en réalité un processus complexe de réactions liées à des états physiologiques qui surviennent en réponse à des stimuli appelés « agents stresseurs ». Les agents stresseurs sont des stimuli persistants et anormaux qui contraignent l’organisme à rétablir un équilibre homéostatique. C’est une réponse de l’organisme qui excède les capacités d’adaptation de l’organisme.

 

Notre société contemporaine demande toujours plus de compétitivité. Elle soumet l’individu à de fortes pressions, à de fortes contraintes temporelles et dirige l’individu vers un idéal porté sur la performance. Cela n ‘est pas sans impact sur la vie de l’individu et induit du stress chez l’individu.

 

 

Les 3 phases du stress 

 

Selye en 1956 décrit 3 phases dans le stress. Elles constituent les trois modalités principales de la réaction face à une situation de stress.

 

1° La réaction d’alarme.

 

C’est l’exposition de l’organisme à un facteur nocif. Elle se compose d’un choc (tachycardie et baisse de tonus musculaire) et du contre-choc (l’organisme se ressaisit puis met en jeu des moyens de défense actifs)

 

2° La phase de résistance

C’est l’ensemble des réactions non spécifiques provoquées par l’exposition prolongée de l’organisme à des stimuli nocifs, auxquels l’organisme s’est adapté au cours de la réaction d’alarme.

3° Phase de l’épuisement

Le sujet cesse toute tentative de résistance. Il y a un affaissement des dépenses du sujet qui peut aller jusqu’à la mort clinique.

 

 

Stress, émotion et santé

 

 

Les travaux de la psychologie de la santé ont montré l’importance des facteurs émotionnels dans la régulation physiologique du stress. Les réactions hormonales sont influencées par l’état émotionnel de l’individu Des recherches s’intéressant à des étudiants en période d’examen ont mis en évidence que leur résistance immunitaire contre les maladies avait diminué en situation de stress.

 

Une autre étude effectuée sur les étudiants (Esterling et Rabin,1987) montre que les individus qui ont tendance à réprimer leurs émotions ont des anticorps plus élevés que les étudiants qui sont conscients de leur état émotionnel. Les étudiants qui n’extériorisent pas leurs émotions sont alors plus vulnérables dans les situations de stress et ont tendance à tomber plus facilement malade.

 

 

Solution au stress

 

 

La sophrologie, la méditation, ou les techniques de relaxation permettent de réguler le stress et d’en limiter les effets.

 

Vous pouvez trouver ci-joint un exercice de prise de conscience de la respiration.

 

Cet exercice calmant peut-être pratiqué autant de fois qu’il convient pour diminuer la sensation de stress et apaiser la tachycardie. Plus le sujet saura prendre conscience de sa respiration, plus celui-ci aura la capacité interne à s’auto-apaiser. Vous pouvez demander à une personne de vous le lire ou vous pouvez le lire vous-même et essayer de suivre la consigne.

 

Les étudiants peuvent pratiquer cet exercice avant d’entamer une session de révision. Si l’étudiant a pratiqué à plusieurs reprises cet exercice, il peut le reproduire seul, les yeux ouvert et prendre quelques instants pour se déstresser avant le début de l’examen.

 

 

Exercice pratique contre le stress

 

 

« Vous pouvez vous détendre, vous asseoir ou vous allonger, étendre vos jambes et vos bras le long du corps et les paumes tournées vers le ciel. Autorisez vous à fermer votre yeux. Prenez votre temps. Inspirez profondément pat le nez et sentez l’air passer à travers votre trachée et se diriger vers vos poumons. Ensuite, lors de la seconde inspiration, sentez l’air passer à travers vos bras, vos mains, jusqu’au bout de vos doigts et se diffuser également vers votre ventre, vos jambes, vos chevilles, vos pieds. Jusqu’au bout de vos orteils. Imaginez cela… Sentez l’air vous traverser, membre par membre, et prenez conscience de combien cet air est bénéfique. Prenez conscience du simple fait de respirer, d’inspirer et d’expirer vous permet de vivre….

 

Lors de cette expiration, laissez-vous enfoncer plus profondément dans le sol, vous détendant de plus en plus. Sentez-vous à l’aise Renouvelez cette lente respiration quatre à cinq fois en restant concentré(e) en vous focalisant sur cet air qui entre en vous et en sort librement. Si vous sentez que votre esprit s’égare de votre respiration, ramenez le simplement vers votre souffle. Et si des pensées, viennent traverser votre esprit, ne les jugez pas et laissez les quitter votre esprit pour pouvoir recentrer votre attention sur votre respiration. Si vous n’arrivez-pas, laissez-vous aller, laissez les pensées vous traverser. Concentrez-vous ensuite sur votre abdomen, sentez-le se gonfler lors de l’inspiration et se détendre lors de l’expiration. Mettez votre main sur votre ventre, sentez-le se gonfler et se remplir d’air lorsque vous inspirez. Puis sentez-le se dégonfler lors de l’expiration. Sentez l’air sortir par la bouche, tout en vous enfonçant de plus en plus dans le sol ou contre votre dossier de chaise.

 

Relevez toutes les sensations que vous ressentez lors de cette prise de conscience de la respiration. Ne les jugez aucunement, ressentez-les simplement, tput en restant concentré sur votre respiration. Remettez-vous en position allongée, les bras le long du corps, et détendez-vous. Vous pouvez vous féliciter d’avoir consacré du temps à cet exercice ».

 

 

 

 

REFERENCES

 

L’EMDR : Préserver la santé mentale et prendre en charge la maladie , par Cyril Tarquinio, in Psychologies, 2ème édition, 2015

 

The Stress of life par Selye, H (1956) in New York : McGraw-Hill

Stress-induced alteration of T-lymphocyte subsets and humoral immunity in mice, par Esterling. B, Rabin, B. S In Behavior Neurosciences, 1°1(1), 115-119.

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.